La Wallonie signe un accord pour faciliter l'accès au marché halal au Maroc et au-delà

Willy Borsus, le ministre-président wallon, n'a pas manqué de rappeler la force de la Wallonie en matière de logistique, notamment avec l'aéroport de Liège, plate-forme internationale de fret au coeur de l'Europe.
Willy Borsus, le ministre-président wallon, n'a pas manqué de rappeler la force de la Wallonie en matière de logistique, notamment avec l'aéroport de Liège, plate-forme internationale de fret au coeur de l'Europe. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le ministre-président wallon Willy Borsus a signé un accord à Rabat, entre la Wallonie et le Maroc, dans le cadre du projet "Entre Pairs" visant à permettre à des entreprises wallonnes de collaborer avec leurs homologues marocaines afin de proposer des produits certifiés halal.

Cet accord signé entre plusieurs partenaires wallons et marocains doit notamment permettre aux entreprises wallonnes de proposer des produits certifiés halal au Maroc, sur des marchés européens mais aussi en Afrique subsaharienne.

"Il y a 500 millions de consommateurs potentiels dans la zone euro-Méditerannée. Le Maroc est une porte d'entrée pour des marchés qui vont au-delà de l'Afrique du nord. Un tiers du monde francophone est musulman et consommateur potentiel de produits halal", explique Marc Deschamps, managing director du club halal.

Willy Borsus s'est rendu mardi matin à Mohammedia, une ville industrielle située entre Rabat et Casablanca, pour visiter deux entreprises du programme "Entre Pairs".

La délégation wallonne a visité la Société Nationale des Transports et de Logistique (SNTL), leader du transport et de la logistique au Maroc. Elle collabore avec la société de transport Magermans de Marche.

"Le volet logistique est de plus en plus important au Maroc avec le développement des ports de Tanger Med 1 et 2, l'arrivée de Renault et le démarrage de Peugeot. La logistique est un levier de croissance", a souligné Aziz Alami Gourafti, directeur général de la SNTL.

Le ministre-président wallon n'a pas manqué de rappeler la force de la Wallonie en matière de logistique et notamment avec l'aéroport de Liège, plate-forme internationale de fret au cœur de l'Europe. Des contacts sont notamment en cours entre l'Association marocaine des exportateurs (Asmex) et l'aéroport de Liège pour faire venir un avion cargo de Royal Air Maroc sur le tarmac de Bierset.

Le ministre-président a ensuite visité l'entreprise de salaisons halal Koutoubia, une deuxième société partenaire du programme "Entre Pairs" avec la société Food Ardenne de Neufchâteau. Après avoir revêtu la blouse blanche d'usage et des chaussons plastifiés, mesures d'hygiène indispensables, Willy Borsus a découvert cette société leader du marché au Maroc qui produit chaque année 8 millions de tonnes de saucissons variés chaque année.

Le marché du halal est énorme puisqu'il concerne 1,5 milliard de consommateurs musulmans potentiels et reste en grande partie insatisfait. Outre l'alimentaire, il touche aussi les cosmétiques, les services et autres biens. La proximité du monde musulman avec l'Europe et la Belgique offre des opportunités uniques pour les entreprises souhaitant se développer à l'export.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK