Presque autant de particules fines pour une voiture électrique ou à essence

La voiture électrique aussi polluante qu'un véhicule à essence?
La voiture électrique aussi polluante qu'un véhicule à essence? - © DANIEL SANNUM LAUTEN - BELGAIMAGE

La voiture électrique produit à peine moins de particules fines qu'un véhicule fonctionnant à l'essence, ressort-il d'une étude indépendante de Transport & Mobility, une spin-off de la KU Leuven, que relaient lundi De Standaard et Het Nieuwsblad. Pour Xavier Daffe, le rédacteur en chef du moniteur automobile, ces conclusions ne sont valables que si l'on prend en compte la façon dont l'électricité qui alimente ce véhicule est produite.

Une petite voiture roulant à l’essence produit quotidiennement 18 microgrammes de particules fines. Pour l’électrique, c’est environ 17 microgrammes.

Mais attention: "Il faut savoir qu'une voiture électrique n'émet strictement aucune particule fine quand elle roule, ni aucun rejet polluant d'ailleurs", explique Xavier Daffe. C'est la manière de produire l'électricité qui va servir à alimenter ce type de véhicule qui pose problème, précise le rédacteur en chef du moniteur automobile.

"Tout dépend si cette électricité est fournie par une centrale nucléaire, des énergies renouvelables ou une centrale au charbon", ajoute-t-il. "C'est là que cela peut varier dans des variations assez importantes".

"Si on incorpore ce bilan-là dans le bilan de pollution de la voiture électrique, il peut y avoir une émission de particules fines, mais qui est donc liée à la production d'électricité", conclut Xavier Daffe.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK