La Sonaca, leader de la construction aéronautique, célèbre ses 80 ans

La Sonaca fête ses 80 ans.
La Sonaca fête ses 80 ans. - © BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

L'entreprise de construction aéronautique fête ses 80 ans et ne s'en porte pas trop mal. C'est en effet en 1931 que les premiers avions ont été assemblés à Gosselies. En huit décennies, la Sonaca aura connu une histoire riche marquée de hauts et de bas.

L'histoire de la Sonaca commence en 1931 quand l'armée belge commande 25 avions à l'entreprise anglaise Fairey. Pour remplir ce contrat, les anglais implantent une filiale en Belgique et choisissent Gosselies pour assembler les biplans Fox et Firefly. En huit ans, Fairey y construira 250 avions.

Mais cet essor connait un coup d'arrêt en 1940, quand l'usine est bombardée puis réquisitionnée par les Allemands.

À la Libération, l'activité reprend peu à peu et en 1950, l'armée belge relance ses commandes. C'est le début d'une période de 15 ans qui voit sortir des usines de Gosselies des avions comme le Meteor, le Hunter, le Thunderstreak ou encore le F104.

En 1976, l'entreprise Fairey participe à ce que l'on appelle à l'époque le "Contrat du siècle". Un contrat entre la Belgique, les Pays-Bas, la Norvège et le Danemark, qui décident de s'équiper d'un chasseur révolutionnaire pour l'époque : le F16. À Gosselies, on fabrique le fuselage arrière et on assemble les avions.

Place à l'aviation civile

Cette période glorieuse sera malheureusement de courte durée puisqu'en 1977, l'entreprise Fairey fait faillite.

Le site est repris, principalement grâce à des capitaux publics: c'est la création de la Sonaca, la Société Nationale de Construction Aérospatiale.

Désormais, fini le militaire, l'aventure se poursuit dans l'aviation civile avec des clients prestigieux comme Airbus, Bombardier ou encore Dassault.

Aujourd'hui, après une période difficile et des restructurations, la Sonaca se porte mieux et le site historique de Gosselies est désormais un des éléments d'une société implantée aussi au Brésil, en Amérique du Nord et depuis peu, en Chine.

Jean-Christophe Adnet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK