La police a saisi 37 kilos de cocaïne dans le port de Gand la semaine dernière

La police a saisi la semaine dernière dans le port de Gand 37 kilos de cocaïne dans le port de Gand
La police a saisi la semaine dernière dans le port de Gand 37 kilos de cocaïne dans le port de Gand - © Tous droits réservés

La police a saisi la semaine dernière dans le port de Gand 37 kilos de cocaïne dissimulés à bord d’un navire transportant du charbon, a indiqué mardi la police judiciaire fédérale de Flandre orientale. Plus de 2,7 millions d’euros en liquide ont également été saisis lors de différentes perquisitions.

Le navire intercepté la semaine dernière dans le port de Gand transportait une cargaison de charbon en provenance de Colombie. "De la drogue a déjà été découverte par le passé lors de tels transports", explique la police.

"Le bateau avait cinq grands compartiments remplis de charbon. Un sac contenant environ 37 kg de cocaïne hermétiquement emballée et d’une valeur marchande de près de 2,6 millions d’euros a été découvert lors du déchargement de l’un de ces compartiments. Une voiture avec trois hommes à son bord et munis de l’équipement nécessaire pour accéder au navire et fouiller la cargaison de charbon a également été interceptée pendant l’opération."

Les individus, deux Belges de 36 et 37 ans ainsi qu’un ressortissant albanais de 26 ans, avaient des casques et des gilets de sécurité portant l’inscription 'North Sea Port', soit le nom du port de Gand.

"Des perquisitions ont encore été menées à la requête du juge d’instruction de Gand, notamment à Zele et à Anvers. Un quatrième suspect, un Belge de 47 ans propriétaire de la voiture, a ainsi été interpellé à Zele. Deux autres Albanais de 26 et 30 ans ont été appréhendés dans un appartement à Anvers. Un pistolet chargé, une importante somme d’argent liquide (1,7 million d’euros) ainsi que 20 kg en lingots d’or et d’autres biens de grande valeur devaient y être découverts", précise la police.

Le juge d’instruction a placé cinq des suspects sous mandat d’arrêt, le propriétaire de la voiture pouvant disposer. L’enquête se poursuit, a souligné la police sans plus de précisions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK