La pêche électrique interdite dans les eaux belges

La pêche électrique est désormais interdite dans les eaux belges, a indiqué vendredi le ministre flamand de l'Agriculture Koen Van den Heuvel. Cette pratique sera interdite dans l'ensemble des eaux européennes en 2021.

La pêche électrique consiste à envoyer depuis un chalut des impulsions électriques dans le sédiment pour y capturer des poissons vivant au fond des mers. Elle est interdite en Europe depuis 1998, mais la Commission européenne permettait sa pratique depuis 2006 dans le cadre d'un régime dérogatoire exceptionnel. La technique a pour effet de faire remonter le poisson des fonds marins, après quoi il peut être attrapé plus facilement dans les filets. Mais la pêche électrique blesse le poisson et endommage les fonds marins, selon ses opposants. Les pêcheurs flamands et français se plaignent quant à eux de captures moins importantes dans leurs eaux.

Populaire au Pays-Bas

Jugée dévastatrice pour la faune et les fonds marins, elle est peu usitée en France au contraire des Pays-Bas qui en sont les principaux partisans en Europe.

La pratique sera définitivement bannie à l'échelle continentale à partir du 1er juillet 2021. Chaque pays peut entériner cette interdiction à partir du 14 août de cette année. La France l'a fait ainsi que la Belgique. Les autorités devraient donner plus d'informations à ce sujet la semaine prochaine.

La pêche électrique dans les eaux sous souveraineté française et belge, jusqu'à 12 miles marins (soit 22,2 km au large des côtes), est donc interdite.

Archives : Journal télévisé 16/01/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK