La minque d'Ostende sous la loupe de l'Europe

RTBF
RTBF - © RTBF

La Commission européenne exige que la minque d'Ostende rembourse tous les subsides indûment perçus. La privatisation de la minque ne signifie en effet pas que le problème de ces aides étatiques "illégales" va disparaître.

C'est ce qui ressort d'une décision que la Commission européenne doit ratifier ce mardi, rapporte mardi De Tijd.

La décision européenne est la conséquence d'une plainte du concurrent de Zeebrugge en 2006. Ironie du sort, les deux minques flamandes ont entre-temps parlé d'une fusion. La minque de Zeebrugge, aux mains du privé, s'est entretenue à ce sujet avec la Région flamande.

La Commission européenne exige que les aides étatiques indûment perçues soient remboursées dans les 4 mois. Mais la Commission ne sait pas précisément à combien ces subsides s'élèvent. Elle exige donc dans les deux mois un aperçu du montant qui devra être reversé, avec les intérêts, et de toutes les mesures qui ont été prises pour se conformer à la décision.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK