La Grèce rouvre les magasins malgré les mauvais indicateurs sanitaires

Devant un magasin de vêtements à Athènes, le 18 janvier 2021
Devant un magasin de vêtements à Athènes, le 18 janvier 2021 - © ANGELOS TZORTZINIS

Cela avait été annoncé, c’est désormais effectif, la Grèce a autorisé lundi la plupart des magasins à rouvrir, malgré des chiffres toujours inquiétants pour ce qui est de l’épidémie de Covid-19. Expliquant qu’il fallait permettre aux habitants de "décompresser", le gouvernement espère aussi relancer un peu l’économie qui souffre fortement de la réduction du tourisme.

Les gens désirant se rendre dans les magasins devront toutefois prendre rendez-vous, et le nombre de personnes pouvant se trouver en même temps dans un magasin est limité, allant jusqu’à 20 personnes pour les plus importants.

Pas partout

Cette mesure ne concerne toutefois pas les grands magasins et les centres commerciaux. Et elle ne s’applique pas aux deux plus grandes villes du pays après Athènes, Thessalonique et Patras, où l’infection est particulièrement virulente. La Grèce a enregistré depuis le début de l’épidémie 275.000 cas de coronavirus, qui ont provoqué 8300 morts, dont près de 150 pour ce seul week-end.

Ferme partisane du passeport vaccinal, la Grèce espère relancer dès la mi-mai le tourisme, qui représente habituellement une part importante de son revenu. Le pays prévoit de dépenser 11,6 milliards d’euros cette année pour mitiger les effets de la pandémie, après 24 milliards l’an dernier.

JT du 05/04/2021 - Déconfinement : Portugal et Grèce vers des réouvertures

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK