La grande industrie a une réserve de 30 millions de certificats de CO2

Carsid, à Marcinelle
Carsid, à Marcinelle - © BELGA PHOTO BRUNO FAHY

La grande industrie belge dispose d'une réserve de 30 millions de certificats de quotas de CO2, d'une valeur totale de 240 millions d'euros, selon une évaluation du Bond Beter Leefmilieu (BBL) dont De Standaard fait écho lundi.

Le BBL a établi le "compte CO2" des entreprises belges pour la période 2008-2012. Etant donné que ces sociétés ont reçu gratuitement les droits d'émission de CO2 des autorités, la grande industrie belge a pu se constituer une jolie réserve, d'après l'association. Au prix actuel du certificat, qui tourne autour de 8 euros, les 30 millions de pièces valent environ 240 millions d'euros.

En Belgique, 50% de l'ensemble du surplus en droits de polluer sont détenus par à peine 7 entreprises. Or en 2011, 3 d'entre elles ont à peine tourné : deux usines de Carsid et une centrale électrique à Marcinelle.

Ce surplus s'explique surtout par la crise économique. L'attribution de quotas gratuits avait été calculée sur base de chiffres de production de l'industrie avant 2008.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK