La fintech Wirecard admet qu'1,9 milliard d'euros à son bilan "n'existe probablement pas"

Le cours de Bourse s'est effondré aux trois quarts en deux jours jeudi et vendredi
Le cours de Bourse s'est effondré aux trois quarts en deux jours jeudi et vendredi - © Peter Kneffel - BELGAIMAGE

La fintech Wirecard, secouée par un scandale financier, a admis ce lundi "après vérification supplémentaire" que 1,9 milliard d’euros inscrit au bilan "n’existe très probablement pas".

Le prestataire de paiements, dont le cours de Bourse s’est effondré aux trois quarts en deux jours jeudi et vendredi, a par ailleurs retiré son résultat provisoire 2019 publié en février, le résultat du premier trimestre 2020 et "ne peut pas exclure une révision des résultats des années précédentes".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK