La croissance de l'e-commerce ralentit en Belgique

Au niveau mondial, l'e-commerce a crû de 24% en 2014, mais la croissance devrait se réduire de moitié cette année, selon l'Ecommerce Foundation.
Au niveau mondial, l'e-commerce a crû de 24% en 2014, mais la croissance devrait se réduire de moitié cette année, selon l'Ecommerce Foundation. - © Jonas Hamers / ImageGlobe - BELGAIMAGE

Le marché du commerce en ligne connaît un ralentissement en Belgique, ressort-il d'une étude réalisée par l'Ecommerce Foundation et relayée par le magazine sectoriel Gondola. Selon l'étude, la croissance de ce secteur devrait fortement ralentir en 2015.

En Belgique, après avoir cru de 25% en 2011, puis de 38% en 2012 et de 25% en 2013, l'e-commerce a connu une croissance de 14% en 2014. En 2015, l'Ecommerce Foundation s'attend à une croissance de 12%.

En 2014, 6 millions de clients ont dépensé en moyenne 722 euros en achats en ligne en Belgique. Le secteur a enregistré un chiffre d'affaires de 4,37 milliards d'euros dans le pays. La part de marché de l'e-commerce en Belgique est de 3%, pour 7,2% en Europe.

Un tiers des achats faits à l'étranger

Plus d'un tiers (34%) des achats sont effectués sur des sites étrangers (Pays-Bas, France, Allemagne). Pour les auteurs de l'étude, le nombre restreint d'e-boutiques belges et le démarrage tardif de l'e-commerce en Belgique expliquent cette tendance aux achats transfrontaliers.

Au niveau mondial, l'e-commerce a crû de 24% en 2014, mais la croissance devrait se réduire de moitié cette année, selon l'Ecommerce Foundation. En Europe et en Amérique du Nord, le marché devient mature, c'est-à-dire que l'e-commerce y a atteint un pic de croissance et se stabilise.

De fortes croissances sont toujours observées en Russie, en Hongrie, en Pologne et en Grèce. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France détiennent ensemble 60,2% du marché européen.