La contrefaçon coûte très cher aux entreprises européennes: 60 milliards par an

La contrefaçon coûte très cher aux entreprises européennes: 60 milliards par an !
La contrefaçon coûte très cher aux entreprises européennes: 60 milliards par an ! - © THIERRY ROGE - BELGA

Vêtements, cosmétiques, jouets, vins et spiritueux, smartphones, etc… les secteurs touchés par la contrefaçon sont multiples et variés. Pour la deuxième année consécutive, l’EUIPO, l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle publie un rapport sur ce fléau. Selon son estimation, chaque année, les entreprises européennes perdent 60 milliards d’euros à cause de la contrefaçon. En Belgique, le préjudice est estimé à près de 1,5 milliards d’euros.

11 secteurs concernés

L’EUIPO s’est penché sur 11 secteurs clés de l’économie européenne. Aux premiers cas déjà cités, il faut ajouter les articles de sport, la bijouterie, les produits pharmaceutiques, la musique enregistrée, les pesticides et les chaussures. L’analyse mise à jour chiffre les pertes totales à 7,4% de l’ensemble des ventes dans ces différents domaines d’activité. Particulièrement touchés et en hausse par rapport à l’année précédente, le domaine des vêtements, chaussures et accessoires et celui des cosmétiques et produits de soin de santé. Luis Berenguer est le porte-parole de l’Office. Pour lui, "pour lutter contre la contrefaçon, il faudrait davantage d’harmonisation au niveau de la répression. Harmonisation européenne. Policiers, juges, officiers des douanes doivent davantage travailler ensemble au sein de l’Europe, travailler en ayant les mêmes règles".

Sensibilisation…

La contrefaçon a également une conséquence non négligeable sur l’emploi. Elle pèse sur les fabricants légitimes qui ont dès lors besoin d’une main d’oeuvre moins nombreuse. L’EUIPO estime que près de 468.000 emplois auraient été perdus dans les 11 secteurs étudiés et cela à l’échelle de l’Union européenne. En partant de ce constat, Luis Berenguer est catégorique : "La lutte passera par une plus grande sensibilisation de la population. Acheter des produits contrefaits, cela détruit l’emploi et l’économie. C’est aussi un risque pour la santé. Imaginer mettre de la crème solaire non contrôlée sur le corps de son enfant pendant les vacances, c’est dangereux et peut être lourd de conséquences".

 

Archives: Vews 09/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK