La compagnie aérienne Brussels Airlines sera-t-elle bientôt allemande?

Selon Le Soir et l'Echo, le scénario est dans l'air. Et les choses pourraient bien se concrétiser cette semaine. La compagnie Lufthansa envisage de racheter la compagnie belge. Une proposition sera sans doute formulée ce mercredi.

C'est le jour où le comité de direction de Lufthansa se réunit, et il se murmure que la compagnie allemande devrait mettre un sérieux coup d'accélérateur aux négociations qui durent déjà depuis plusieurs années, mais qui avaient été suspendues au lendemain des attentats de Bruxelles, le 22 mars. La compagnie belge avait demandé une petite pause afin de se concentrer sur des questions très pratiques d'organisation, alors que l'aéroport de Bruxelles national venait d'être sérieusement endommagé.

Lufthansa détient en fait déjà 45% de Brussels Airlines, et ce, depuis 2009. Les Allemands souhaitent à présent acquérir les 55% restants. Et ils ont jusqu'au mois de juin prochain pour agir, c'est ce que prévoit le contrat qui unit les deux compagnies.

Une clause de ce contrat prévoit aussi que si au moment du rachat, Brussels Airlines est endettée, Lufthansa pourrait l'acquérir pour une bouchée de pain. On parle de 2 millions et demi d'euros aujourd'hui, un chiffre qui fait trembler les actionnaires car Lufthansa a octroyé des crédits à Brussels Airlines pour l'aider et ces crédits ne sont pas encore remboursés. Mais il existe une autre formule de calculs, qui prend en compte les bénéfices de l'an dernier. Là, on arriverait à 140 millions d'euros.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK