La centrale nucléaire de Doel 1 redémarrerait le 15 décembre

L'arrêt de centrales électriques dans notre pays préoccupe. Avec les fissures découvertes dans les réacteurs Doel 3 et Tihange 2, un tiers de la capacité de production nucléaire est neutralisé en Belgique. Ces deux réacteurs pourraient redémarrer au plus tôt mi-janvier.

Cela soulève des questions sur l'alimentation dans notre pays, même si le ministre de l'Energie et Electrabel se montrent rassurants. Le régulateur, la Creg, a, lui, épinglé des risques de pénurie en cas de températures très froides.

La centrale au gaz de Saint-Ghislain, d'une capacité de 355 MW, ne pourra redémarrer qu'en février de l'année prochaine. Début du mois, une explosion s'y était produite. En raison des températures élevées lors de l'incident, les experts ont mis plus de temps pour déterminer un calendrier pour les travaux, explique Electrabel.

L'entretien du réacteur de Doel 1, d'une capacité de 433 MW, serait terminé le 15 décembre, au lieu du 22 décembre.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK