La Belgique signe avec l'Allemagne pour éviter un black-out

Photo provenant du compte Twitter du ministère allemand de l'Energie
Photo provenant du compte Twitter du ministère allemand de l'Energie - © Tous droits réservés

La ministre fédérale de l’Energie, la MR Marie-Christine Marghem a signé ce mardi avec son homologue allemand Peter Altmeier une déclaration d’intention qui vise à aider la Belgique à faire face à ses problèmes d’approvisionnement en électricité. L’Allemagne a des capacités électriques mais elle n’a pas les connexions suffisantes pour nous les fournir.

D’une part, faute d’interconnexions directes entre l’Allemagne et la Belgique, électricité importée d’Allemagne transite toujours par les Pays-Bas ou la France. D'autre part, ces tuyaux sont en partie dédicacés à des transports électricité du nord vers le sud de l’Allemagne : une partie de l’électricité produite en Allemagne du nord doit transiter par la Belgique pour parvenir aux foyers d’Allemagne du sud. Résultat, même si nous avons une capacité d’importation de 4500 MW en Belgique, une partie non-négligeable ne nous est pas destinée à nous, mais aux ménagers allemands.

Avec cette déclaration d’intention, la ministre belge de l’Energie espère que l’Allemagne va réduire son importation domestique nord-sud et ainsi libérer plus de place dans les tuyaux pour la Belgique. De quoi nous permettre d'importer suffisamment d'électricité si la situation l'exige, pendant le mois de novembre. 

Solidarité

Pour le ministre allemand, assez technique dans ses propos, il s'agit d'un cas de "solidarité européenne" : "Nous allons réduire le montant des loop flows [bouchons d’engorgement]. La congestion électrique est connue. Depuis 2016, il y a une rareté de l’électricité en Belgique en raison de ces loop flows. Ce qu’il nous faut, aux moments critiques, c’est que les loop flows qui nous empêchent d’obtenir des mégawatts soit oblitérés." Pour Marie-Christine Marghem, l'Allemagne est un "partenaire sur qui on peut compter". Pour elle, cet déclaration commune d'intention une garantie d'approvisionnement pendant les pics de consommation. 36% de l'énergie produite en Allemagne provient du renouvelable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK