La BCE maintient ses taux directeurs au plus bas et confirme ses rachats d'actifs

La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi ses taux directeurs au plus bas et confirmé son vaste programme de rachats de dette au moins jusqu'en septembre, sans livrer d'indice sur la date de son abandon.

Le principal taux de refinancement a été maintenu jeudi à zéro tandis que les banques vont continuer à payer auprès de la BCE un intérêt négatif de 0,40% pour les liquidités dont elles n'ont pas l'utilité immédiate.

La BCE va par ailleurs poursuivre ses rachats nets de dette publique et privée, baptisés "QE" (quantitative easing), à un rythme de 30 milliards d'euros mensuels jusqu'en septembre, voire au-delà si nécessaire.

L'institution de Francfort a confirmé qu'elle n'augmenterait ses taux, ce qu'elle n'a plus fait depuis 2011, que "bien après" l'abandon du QE, une séquence désormais connue dont tout le monde guette le calendrier exact.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK