Qui sera président de la Banque mondiale le 1er juillet prochain ?

Le conseil d'administration a fixé le 23 mars comme date limite de dépôt des candidatures, et a prévu "de choisir le nouveau président d'ici à l'assemblée de printemps", a annoncé l'institution dans un communiqué.

La succession s'est ouverte après l'annonce mercredi par le président Robert Zoellick qu'il quitterait ses fonctions à la fin de son mandat le 30 juin.

Le poste a toujours été occupé par des Américains depuis sa création en 1946, en vertu d'un accord non écrit qui laisse aux Européens le poste de directeur général du Fonds monétaire international. Et les États-Unis ont annoncé dès mercredi qu'ils auraient un candidat pour succéder à Robert Zoellick, dont le nom doit être révélé "dans les semaines qui viennent".

La Banque mondiale a précisé que la procédure de nomination serait celle sur laquelle ses États membres s'étaient accordés en 2011.

Les seules conditions pour être candidat est d'être ressortissant d'un État membre de la Banque et d'être présenté par son pays. Le conseil d'administration, composé de 25 représentants de pays ou groupes de pays, doit ensuite réduire leur nombre à trois maximum.

Ces trois candidats seront entendus à Washington par le conseil d'administration, qui ensuite nommera le nouveau président "par consensus".

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK