La banque Degroof Petercam est également dans le collimateur de la justice bruxelloise

Le siège de la banque Degroof Petercam, rue de l'Industrie à Bruxelles.
Le siège de la banque Degroof Petercam, rue de l'Industrie à Bruxelles. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La justice bruxelloise a entamé une enquête sur d’éventuelles irrégularités en matière d’application des règles anti-blanchiment par Degroof Petercam. Une conséquence directe de l’audit effectué par la Banque nationale de Belgique (BNB), rapporte vendredi De Standaard. La banque a indiqué vendredi matin ignorer « le fait que l’audit susmentionné aurait donné lieu à une enquête judiciaire ».

Il est ressorti de cet audit que la banque Degroof Petercam avait obtenu le pire score quant au respect des procédures anti-blanchiment (AML). La banque risque une amende de la part de l’autorité de contrôle.

Vagues recommandations

Mercredi soir, la banque avait fait savoir qu’un audit des procédures de contrôle interne avait bien été mené et qu’il avait conduit à « des recommandations qui sont actuellement en cours d’implémentation ».

Outre l’imprécision du terme « recommandations », il semble que le dossier soit plus lourd. Au cours de l’audit, d’éventuelles infractions pénales ont également été mises au jour ; raison pour laquelle le dossier a été transmis à la justice.

Dans une réaction, la banque a rappelé que ce type d’audit était « strictement confidentiel et, comme toutes les instances concernées, Degroof Petercam n’a pas le droit de communiquer à ce sujet ». Elle précise « travailler en étroite collaboration avec les régulateurs ».

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK