L'UE s'interroge sur le projet d'acquisition de Aer Lingus par Ryanair

L'enquête préliminaire a fait apparaître "des problèmes potentiels de concurrence", explique la Commission, qui souligne que les deux compagnies "sont les principaux opérateurs exploitant des liaisons à partir de l'aéroport de Dublin".

La Commission note en effet que "sur de nombreuses lignes européennes, principalement au départ de l'Irlande, les deux entreprises sont l'une pour l'autre le concurrent le plus direct" et que "plusieurs de ces liaisons sont actuellement uniquement desservies par ces deux compagnies".

Le rachat d'Aer Lingus par Ryanair "pourrait donc entraîner la disparition de la concurrence réelle et potentielle sur un grand nombre de ces lignes".

Ryanair a annoncé fin juin qu'il offrirait 694 millions d'euros pour acquérir son rival, avec l'ambition de créer une grande compagnie aérienne irlandaise.

Aer Lingus a appelé à plusieurs reprises ses actionnaires à rejeter cette offre de rachat, la jugeant "sous-évaluée".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK