L'UAntwerpen cherche 2000 volontaires pour une étude sur le vaccin Curevac à Bruxelles

L’UAntwerpen cherche 2000 volontaires pour une étude sur le vaccin Curevac à Bruxelles
L’UAntwerpen cherche 2000 volontaires pour une étude sur le vaccin Curevac à Bruxelles - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

L’université d’Anvers (UAntwerpen) lancera fin février la phase 3 des essais cliniques du vaccin allemand Curevac en collaboration avec les services externes de prévention et de protection au travail Mensura et Cohezio, a confirmé mercredi Pierre Van Damme, directeur du centre pour l’évaluation des vaccins (CEV) de l’université flamande. Deux mille adultes volontaires en bonne santé sont recherchés pour participer à l’étude clinique qui se déroulera à Bruxelles.

Le vaccin allemand, qui se trouve actuellement en phase finale des essais cliniques, sera produit sur le site wavrien du laboratoire pharmaceutique britannique GSK. La Commission européenne a réservé 225 millions de doses de ce vaccin, dont 2,9 millions sont destinés à la Belgique.

Après le centre de vaccinologue (CEVAC) de l’UZ Gent, c’est maintenant au tour du CEV de l’UAntwerpen d’entamer la phase 3 des essais cliniques. Pour cela, le centre est à la recherche de 2000 adultes en bonne santé pour prendre part à l’étude clinique prévue pour fin février dans les locaux bruxellois de Mensura et Cohezio.

"Environ 600 candidats se sont déjà inscrits", indique M. Van Damme. "Un appel est également lancé auprès des étudiants de la VUB et des hautes écoles de Bruxelles".

L’étude comprend cinq visites et sept appels téléphoniques pour le suivi médical, répartis sur 25 mois. Les candidats sélectionnés seront indemnisés à hauteur de 150 euros par visite.

L’étude est menée auprès d’environ 32.500 participants à travers le monde. M. Van Damme espère obtenir les résultats d’ici l’été, après quoi le dossier pourra être soumis aux autorités.

 

Sur le même sujet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK