L'OCDE conseille à la Belgique de changer le système d'indexation des salaires

L'OCDE conseille à la Belgique de revoir l'indexation des salaires
L'OCDE conseille à la Belgique de revoir l'indexation des salaires - © DPA - Arno Burgi

Le mécanisme de l'indexation automatique des salaires devrait être revu pour empêcher une nouvelle érosion de la compétitivité extérieure de la Belgique, estime dans un rapport publié mardi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L'économie belge devrait connaître une croissance de 0,4% en 2012.

L'organisation note que l'inflation reste élevée dans notre pays, notamment en raison de l'augmentation des prix de l'énergie.

Certains partis politiques belges ont évoqué la possibilité de revoir le mécanisme de l'indexation en Belgique. Le vice-premier ministre CD&V Steven Vanackere a notamment évoqué la possibilité de réaliser un saut d'index. Le PS, parti du Premier ministre Elio Di Rupo, est pour sa part fermement opposé à une réforme du système d'indexation.

Par ailleurs, l'OCDE estime que l'économie belge va connaître une croissance de 0,4% au cours de l'année 2012.

La Commission européenne avait pour sa part tablé sur une croissance nulle de la Belgique en 2012, tout comme les banques participant au baromètre "Belgian Prime News". La Banque Nationale de Belgique parlait quant à elle d'une légère récession de 0,1%.

L'OCDE prévoit pour l'année prochaine une croissance de 1,3%, tandis que la Commission européenne et les banques du "Belgian Prime News" tablent sur 1,2%.

Ces nouveaux chiffres de l'OCDE sont cependant moins élevés que lors du rapport de novembre 2011, où l'organisation prévoyait une croissance de 0,5% pour 2012 et de 1,6% pour 2013.

L'économie belge va entrer dans une phase d'expansion durant la seconde moitié de 2012, notamment grâce à la reprise du commerce international. Le chômage continuera par contre d'augmenter jusqu'à fin 2013 en raison de la faible croissance.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK