L'industrie technologique wallonne devrait encore souffrir en 2014

L'industrie technologique wallonne, qui regroupe 3070 entreprises, a réalisé un chiffre d'affaires de 13,5 milliards d'euros en 2013, dont 73% à l'exportation. Cela représente une contraction de 3% par rapport à 2012 au niveau national et de 3,8% en Wallonie. "Pour créer à nouveau des emplois, une croissance moyenne d'au moins 2% est nécessaire", explique Thierry Castagne, directeur d'Agoria Wallonie. La croissance prévue pour 2014 étant nulle, Agoria s'attend à 3.000 nouvelles pertes d'emplois, parmi lesquelles 1.400 en Wallonie.

Les investissements ont eux aussi reculé en 2013, après une augmentation en 2012. Cette baisse devrait se poursuivre en 2014 en Belgique, bien que le niveau restera stable en Wallonie.

Pour inverser ces tendances, Agoria demande une suppression du handicap du coût salarial au cours de la prochaine législature. La fédération pointe également trois domaines dans lesquels il est urgent d'intervenir: un maintien du coût de l'énergie à un niveau compétitif, une poursuite de la politique industrielle wallonne fondée sur les pôles de compétitivité et des investissements dans l'enseignement et l'éducation, plus particulièrement dans les métiers techniques.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK