L'industrie alimentaire belge lance "food.be. Small country. Great food"

"Food.be" se décline sous plusieurs facettes, dont celle d'un site internet.
"Food.be" se décline sous plusieurs facettes, dont celle d'un site internet. - © food.be

La fédération de l'industrie alimentaire belge a lancé lundi soir à Los Angeles son nouveau concept "Food.be. Small country. Great food". Présente aux Etats-Unis dans le cadre de la mission économique présidée par le Prince Philippe, la Fevia entend ainsi mettre en valeur "l'excellence de l'alimentation belge et favoriser les exportations".

"Les atouts de l'alimentation belge sont indéniables mais sont souvent méconnus", a expliqué Bernard Deryckere, le président de la Fevia, au cours de la cérémonie de présentation du concept. "Même si la Belgique détient des marques fortes comme la bière, les biscuits ou le chocolat, le secteur pourrait bénéficier, dans son ensemble, d'une image plus forte surtout dans les marchés émergents", a-t-il ajouté.

Food.be déjà accessible sur le net

Consciente de cette situation, la Fevia a donc décidé de développer "un outil cohérent permettant de mettre en valeur l'excellence belge dans le domaine de l'alimentation", a poursuivi le responsable. Et c'est ainsi qu'est née l'idée de "Food.be" qui se décline sous plusieurs facettes, dont celle d'un site internet déjà accessible.

"La force de ce projet, qui est complémentaire aux outils qui existent déjà, est d'avoir fédéré toutes les autorités et les partenaires concernés tout en conservant une certaine liberté d'action", a encore souligné Bernard Deryckere.

"Politiquement, il était important que les trois Régions collaborent", a renchéri Jean-Claude Marcourt, le ministre wallon de l'Economie, qui assistait aux côtés de son homologue bruxelloise Céline Fremault, du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et du Prince Philippe, au lancement du projet.

"Food.be devrait nous permettre d'assurer une croissance d'1 milliard d'euros sur le marché intérieur, et de 5 milliards à l'exportation, à l'horizon 2015", a enfin estimé le président de la fédération sectorielle. En 2011, l'industrie alimentaire représentait un chiffre d'affaires de 44 milliards d'euros, un montant qui devrait atteindre les 50 milliards dans 2 ans.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK