L'indexation des salaires coûtera 3 milliards au privé en 2012, évalue la FEB

(Belga) Pour payer le système d'indexation automatique des salaires, le secteur privé devra verser en 2012 3,1 milliards d'euros de "sursalaires" à ses employés, a évalué la Fédération des Entreprises de Belgique, à la demande du quotidien la Libre Belgique.

Selon le journal qui l'explique dans son édition de samedi, ce résultat global fort élevé constitue un minimum. Pour l'obtenir, la FEB a appliqué la prévision d'indexation salariale en 2012, soit 2,9 % (selon le Conseil central de l'économie) à la masse salariale du secteur privé en Belgique (majoré des cotisations patronales), soit 107 milliards d'euros. Les analystes de la FEB s'attendent à ce que l'impact de l'indexation automatique soit encore plus important car le Conseil central de l'économie prévoit une augmentation de l'indice santé (qui sert de référence pour l'indexation des salaires) de 2 % en 2012. (JDD)
Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK