L'Inde interdit à ses compagnies aériennes de payer la taxe carbone de l'UE

"Même si l'Union européenne a demandé aux transporteurs indiens de fournir leurs données sur les émissions (de CO2) de leur flotte d'ici au 31 mars 2012, aucun transporteur indien ne s'y pliera, conformément à la position du gouvernement", a déclaré jeudi devant le parlement le ministre de l'Aviation civile, Ajit Singh.

"L'imposition de la taxe carbone ne s'applique donc pas", a-t-il conclu.

La législation européenne, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, oblige les compagnies opérant dans l'UE, quelle que soit leur nationalité, à payer pour l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes, pour lutter contre le réchauffement climatique. Elles devront s'acquitter de cette obligation au printemps 2013.

Cette législation suscite de nombreuses protestations: 26 des 36 membres de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) y sont opposés.

Début février, la Chine a interdit à ses compagnies aériennes de payer la taxe, emboîtant le pas à une mesure similaire prise par la Chambre des représentants américaine.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK