L'essor de la voiture électrique, "une énorme opportunité" pour Solvay

Le groupe chimique belge Solvay affiche une croissance très forte grâce aux produits de haute technologie qu’il vend à des secteurs en plein essor : l’automobile, l’aéronautique ou encore des fabricants de smartphones.

Résultat : une croissance explosive au deuxième trimestre, + 22% pour le bénéfice avant charges financières, impôts, dépréciation, amortissement, le fameux EBITDA dont on parle souvent.

"Lorsque l'on regarde les segments que nous servons avec ces matériaux de performance, il y a bien sûr l’automobile, qui est aujourd’hui un marché bien orienté avec une croissance significative sur le plan mondial. Nos matériaux remplacent des matériaux, en particulier métalliques, et ça, c’est source de croissance pour nous", commente Jean-Pierre Clamadieu, patron de Solvay.

"Nous avions aussi fait un effort important pour entrer dans le secteur de l'aéronautique l’an dernier en réalisant l’acquisition de Cytec. Là, après quelques difficultés qui sont liées aux problèmes de production que rencontrent Boeing et Airbus face à l’importance de leurs carnets de commandes et au changement de technologie – avec de plus en plus d’utilisations de matériaux composites – nous observons aujourd’hui une croissance qui nous satisfait dans ce secteur de l’aéronautique. Et puis c’est le secteur des 'smart devices' (dispositifs intelligents, ndlr)."

Solvay fournit également les composants nécessaires à la fabrication des smartphones. Le groupe chimique est très discret sur ses principaux clients : pas de détails, pas de noms, même s’il est de notoriété publique qu’Apple en fait partie. C’est quand même une belle affiche.

Un mot tout de même de Jean-Pierre Clamadieu sur ce que Solvay propose aux différents fabricants de smartphones : "Ce que nous vendons, ce sont des polymères de haute performance, qui sont pour la plupart cachés à l’intérieur de l’appareil, mais qui assurent des fonctionnalités à la fois de structure, de protection, et c’est pour nous une fierté d’avoir pu développer les solutions qui répondent aux besoins de clients aussi prestigieux, mais aussi difficiles que peuvent l’être ces fabricants de smartphones".

Cet essor du véhicule électrique est une énorme opportunité de développement

Avec le lancement de la Tesla 3, la question peut se poser : est-ce que Solvay est en position pour profiter, d’une manière ou d’une autre, de l’essor annoncé de la voiture électrique, et pas seulement de la marque d'Elon Musk ? C'est maintenant que ça se passe, et Solvay fait part de son plus grand intérêt.

"C’est vraiment pour nous une réalité, confie Jean-Pierre Clamadieu. Le marché des batteries pour l’industrie automobile est en très forte croissance. D’une part en Chine, le gouvernement chinois a pris un certain nombre de mesures pour favoriser le développement de la fabrication et de l’utilisation de véhicules électriques, et puis, bien sûr, dans les pays occidentaux, en Europe et aux États-Unis, et nous suivons avec beaucoup d’attention les développements de Tesla."

"Nous sommes aujourd’hui fournisseurs de composants essentiels pour les batteries, poursuit le patron de Solvay. Nous fournissons presque tous les acteurs du secteur, en particulier Panasonic, qui est le partenaire de Tesla, et nous voyons avec beaucoup d’intérêt ces développements. Pour nous, cet essor du véhicule électrique constitue donc une énorme opportunité de développement."

La division matériaux avancés est clairement devenue le principal moteur de la croissance de Solvay et son succès incarne en fait tout le repositionnement stratégique qui a été mis en œuvre ces dernières années. Transformer Solvay en un fournisseur de solutions high-tech, où la valeur ajoutée et la rentabilité sont plus élevées que dans la chimie de base.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir