L'écart entre Flandre et Wallonie ne se creuse plus mais ne se réduit pas

Les ministres-président Bourgeois, Vervoort et Magnette. Les rapports de force économique se stabilisent entre les trois régions
Les ministres-président Bourgeois, Vervoort et Magnette. Les rapports de force économique se stabilisent entre les trois régions - © YORICK JANSENS - BELGA

Depuis une quinzaine d'années, l'écart entre la Flandre et la Wallonie en termes de performances économiques a cessé de se creuser, selon une étude de l'Institut de recherches économiques et sociales de l'UCL, que relaient ce jeudi L'Echo et Le Soir, entre autres.

Si l'étude permet de constater que l'écart nord-sud ne se creuse plus, elle illustre qu'il ne se réduit pas pour autant. La part de chaque Région dans le PIB belge est restée constante sur la période 2000-2013, soit 55% pour la Flandre, 25% pour la Wallonie et 20% pour Bruxelles.

En revanche, la production par habitant en Flandre et en Wallonie converge vers la production par habitant de Bruxelles, principalement du fait du boom démographique bruxellois. Bruxelles subit en outre l'exode massif de ses classes moyennes vers la périphérie (165 000 personnes entre 2000 et 2013), ce qui plombe le revenu moyen par habitant dans la capitale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK