L'Autriche songe à instaurer des jobs à 1 euro de l'heure pour les réfugiés

Une étape en vue d'un meilleur emploi? C'est le pari de l'Allemagne... et bientôt de l'Autriche.
Une étape en vue d'un meilleur emploi? C'est le pari de l'Allemagne... et bientôt de l'Autriche. - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

L'Autriche envisage de mettre en place des petits jobs payés 1 euro de l'heure pour les demandeurs d'asile, à l'image de ce qui se fait déjà en Allemagne. Ces jobs feront partie d'un paquet de mesures destinées à améliorer l'intégration des réfugiés, a indiqué le ministre autrichien des Affaires étrangères et de l'Intégration, Sebastian Kurz.

Une étape en vue d'un meilleur emploi

Actuellement, l'Autriche compte quelque 25 000 demandeurs d'asile reconnus signalés comme demandeurs d'emplois. "Celui qui reste toute la journée à la maison ou traîne dans un parc a le temps d'avoir de mauvaises idées", justifie le ministre autrichien.

L'Allemagne propose déjà des petits emplois payés 1 euro de l'heure, ce qui permet aux demandeurs d'asile de gagner un peu d'argent en plus de l'argent de poche qu'ils se voient octroyer dans l'attente du traitement de leur dossier. Le gouvernement allemand voit ces petits jobs comme une étape en vue d'un meilleur emploi sur le marché de l'emploi.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK