L'Autriche réclame un mécanisme de sortie de l'euro

"Nous avons besoin de trouver les moyens nous permettant d'éjecter quelqu'un de la zone euro", a déclaré Michael Spindelegger, qui est également vice chancelier, dans une interview au quotidien Kurier, à paraître vendredi, et qui est postée sur le site du journal.

Ce mécanisme serait destiné aux pays "qui ne respectent pas leurs engagements". Il nécessite, a-t-il dit, un changement des traités de l'Union européenne --un processus qui pourrait facilement prendre cinq ans selon lui.

"Si nous avions déjà un tel mécanisme (...) nous aurions alors tiré les conséquences", a souligné le ministre, en référence selon le journal à la Grèce qui a déjà bénéficié de deux plans de sauvetage et qui pourrait avoir besoin de davantage.

Créer un tel mécanisme de sortie renforcerait la confiance des marchés dans l'euro, a déclaré le ministre, du centre-droit, pour qui une telle idée est soutenue par des pays de la zone euro tels que l'Allemagne, le Luxembourg, la Finlande et les Pays-Bas.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK