L'augmentation du coût des appels vers l'étranger, une conséquence de la fin du roaming?

Si vous voyagez en Espagne ou dans d'autres pays d'Europe, finis les frais de roaming lors d'appels en Belgique. Cette économie pour le client entraîne dans le même temps un manque à gagner pour les opérateurs. Ceux-ci ont semble-t-il compensé cette perte par une augmentation des tarifs pour les appels internationaux.

Nous nous sommes rendus chez Nestore, une jeune entreprise où les employés utilisent beaucoup leur téléphone pour appeler vers l'étranger. Ils constatent que, depuis un peu plus d’un an, pour un volume d’appel équivalent, les factures ont gonflé.

"Les communications internationales ont explosé, affirme Thomas de Bassompierre, cofondateur de Nestore. Je le constate parce que j'appelle régulièrement des numéros français, luxembourgeois ou anglais où aujourd'hui on atteint pratiquement un euro la minute. Donc ça chiffre très vite. Je pense qu'on était largement en dessous. Maintenant on est deux à trois fois plus cher."

Du côté de Test-Achats, on confirme cette impression.  Quels que soient les opérateurs, depuis un peu plus d’un an, les appels de la Belgique vers l’étranger sont en moyenne plus chers. Selon David Wiame, expert en télécoms chez Test-Achats, "on est de l'ordre de deux à trois fois plus cher que la moyenne des tarifs nationaux hors forfait. On a calculé qu'on est aux alentours de 65 centimes la minute quand on veut appeler une destination européenne depuis la Belgique".

Moins cher d'utiliser un forfait français en Belgique

Cette augmentation des tarifs a quasi coïncidé avec la fin des frais de roaming décidée par l’Europe il y  a environ un an. Lorsque l’on séjourne dans un autre pays européen et que l’on téléphone avec son abonnement, il n’y a plus de surcoût. De quoi créer des situations paradoxales. Toujours dans cette jeune entreprise, nous avons interrogé Stéphanie, une stagiaire française.  Son abonnement français lui permet d’appeler la France beaucoup moins cher que ses collègues belges.

"Pour appeler mes parents qui vivent toujours en France, j'ai des appels illimités, explique-t-elle. Avec le roaming, ça ne me coûte rien du tout et c'est beaucoup plus avantageux pour moi de les appeler depuis mon forfait français plutôt que depuis mon forfait belge où ça me coûte plus d'un euro la minute."

Les associations de consommateurs voudraient que ce paradoxe disparaisse. "Un Belge qui émet un appel de la Belgique vers l'Europe ne soit pas surtaxé, qu'il paye des prix qui ne soient pas supérieurs au coût des appels hors forfait, donc aux alentours de 20 centimes la minute", conclut David Wiame.

Au niveau européen des propositions sont à l'étude pour réguler les tarifs internationaux mais il n'y a pas encore de consensus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK