L'association des pilotes déçue par les nouvelles règles de vol

Le parlement européen a adopté en séance plénière mercredi les nouvelles règles de vol pour les pilotes. La même proposition avait été rejetée par la commission Transports du parlement européen. Les nouvelles règles prévoient que les pilotes ne pourront pas travailler plus de 18 heures d'affilée et limitent à 11 heures maximum les services de vol de nuit. Des règles plus strictes pourraient encore être adoptées, via notamment des conventions collectives de travail.

La porte ouverte à la concurrence inter-entreprise

Ce dernier élément inquiète particulièrement la BeCa. "Le texte laisse la porte ouverte à des bagarres entre les entreprises. C'est une occasion manquée d'harmoniser les heures de vol au plus haut niveau", ajoute Filip Van Rossem.

Il déplore également que les nouvelles règles ne tiennent pas compte des recommandations scientifiques en matière de temps de vol et de repos.

La BeCa n'abandonne pas la lutte même s'il admet que la suite se jouera davantage au niveau de l'entreprise. Les règles entreront en vigueur au plus tôt pour la nouvelle saison mais les conventions collectives de travail doivent être conclues au préalable. "Les compagnies aériennes composées d'une importante structure de représentation du personnel feront probablement blocage, mais celles disposant d'une structure plus affaiblie risquent de renoncer", craint le pilote.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK