L'agence de notation Fitch a abaissé la perspective économique de la Belgique

La dette à long terme est actuellement notée "AA+", soit la deuxième note possible dans la classification de Fitch.

La décision de l'agence implique qu'un abaissement de la note du pays est susceptible d'intervenir à moyen terme.

"La perspective négative reflète les préoccupations de Fitch devant le rythme des réformes structurelles dans les années à venir et la capacité (du pays) à accélérer sa consolidation budgétaire tant que la crise institutionnelle n'aura pas été résolue", a expliqué Douglas Renwick, le responsable des notes souveraines chez Fitch, cité dans un communiqué.

Pour l'agence, sans un accord politique sur la réforme institutionnelle, il sera difficile d'arriver à des comptes publics à l'équilibre. Il faudrait en effet pour ce faire dégager des excédents au niveau des collectivités ou mener une réforme "significative" de la Sécurité sociale, ce qui lui semble peu probable.

En décembre dernier, Standard & Poor's avait tenu le même raisonnement. Mais début mai, l'agence avait un peu relâché la pression.

Pour Didier Reynders, ministre démissionnaire des Finances, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. "Notre budget 2011 est en effet basé sur des estimations très prudentes notamment en matière de recettes. De plus, nous n'avons par exemple pas intégré une éventuelle contribution plus élevée des producteurs d'électricité en compensation de la rente nucléaire", a indiqué le ministre.

Didier Reynders ajoute qu'il faudra attendre la fin de l'année pour connaître le résultat définitif du budget 2011 mais il se veut optimiste. "Je suis convaincu qu'à la fin 2011 les résultats budgétaires seront meilleurs que ceux annoncés comme ce fut le cas en 2010".

L'économiste Geert Noels relativise également. "Il ne faut pas exagérer", commente-t-il. "C'est un peu toujours la même chose. Standard & Poor's avait déjà pris la même décision en décembre", souligne-t-il. "Mais cela signifie toutefois qu'il est temps que quelque chose se passe en Belgique", nuance-t-il dans la foulée.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK