L'activité immobilière régresse au 3ème trimestre 2010

Le recul au 3ème trimestre est de 5,7% par rapport au 2ème trimestre 2010.

"L'influence provient de juillet qui a été calme. C'est habituellement le cas. Toutefois, septembre n'a pas connu sa traditionnelle relance. Cela pourrait être lié à l'augmentation du prix du marché", indique le Baromètre.

Aucune région n'échappe à la baisse d'activité: -4,8% en Wallonie, -5,8% en Flandre et -8,2% à Bruxelles par rapport au 2ème trimestre 2010. Le marché bruxellois étant plus restreint, la moindre évolution engendre des variations plus importantes.

Les provinces affichent toutes une diminution de l'activité immobilière par rapport au 2ème trimestre 2010. La plus forte régression est observée en Flandre orientale (-8,9%). A Bruxelles, on enregistre -8,2%.

Maisons plus chères en Flandre

Le prix moyen des maisons augmente légèrement par rapport au 2ème trimestre. En Flandre, le prix moyen passe de 212 382 à 217 781 euros. En Wallonie, les prix se tassent un peu avec un prix moyen passant de 147 291 à 148 719 euros. Bruxelles connaît par contre une baisse de 6,4%: le prix moyen passe de 352 705 à 329 996 euros.

Le prix moyen des appartements diminue légèrement. Il passe de 191 622 à 189 758 euros, une baisse surtout marquée en Flandre et à Bruxelles. Une augmentation de 5% est par contre notée en Wallonie.  


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK