L'achat d'or, comment ça marche ?

Les principales places boursières du monde ont connu de nettes corrections ce lundi.

Et face aux incertitudes géopolitiques liées à la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, certaines valeurs refuges sont de plus en plus demandées. Parmi elles, l’or, dont le cours a pris plus de 13% en trois mois. 

Dans les bureaux de change, l'engouement pour le lingot est indéniable. Au bureau de change Gold & Forex International, en plein centre de Bruxelles, des particuliers viennent vendre ou acheter de l'or. De la petite pièce Napoléon à 240 euros, au lingot d’un kilo à plus de 42 mille euros, il y a surtout des vendeurs pour l’instant. Ces personnes viennent retirer le bénéfice de leur investissement.

Mais l'administrateur de Gold & Forex International, Alexandre Convent, remarque aussi qu'il y a de plus en plus de personnes qui désirent investir dans l'or, y voyant un moyen de gagner de l'argent.

Comment acheter de l'or ?

Chez Gold and Forex, il n'y a pas de bagues ou de collier, seulement de l'or comme produit d'investissement. L'or dont sont faits les bijoux vaut souvent moins. Généralement, sa densité en or - à 18 carats - est moins importante. Il doit aussi être travaillé et fondu avant d'être revendu.

Si une personne désire acheter une petite quantité d'or, elle peut en acheter pour un montant maximal de 3000 euros en espèces ou via Bancontact.

Si un investisseur préfère acheter une quantité plus élevée, elle doit passer commande au téléphone. "Vous fixez les quantités et le cours", précise Alexandre Convent. "C’est confirmé par le site internet puis vous faites le versement. Une fois le versement fait, vous prenez rendez-vous pour venir chercher votre commande."

Tout le processus est sécurisé. "Nous avons un parking où les gens peuvent venir, puis nous les recevons dans un bureau privé. À ce moment-là, nous dénouons l’opération d’un point de vue administratif. Puis ils prennent possession de leurs pièces, lingots ou un mélange des deux. Ils repartent enfin avec leur achat."

L'or physique est intraçable

La hausse du cours de l'or n’a aucun impact sur la traçabilité des transactions. "Rien n’a changé depuis vingt ans à ce niveau-là. Les transactions, les pièces et les lingots sont des biens fongibles, c’est-à-dire qu’une pièce vaut une autre pièce et un lingot vaut un autre lingot, comme les billets de banque. Donc il n’y a aucune traçabilité en tant que telle sur l’or physique", affirme M. Convent. "La seule chose, c’est que d’un point de vue comptable, on a une pièce comptable lorsque les gens viennent acheter et vendre. Et ça, c’est une chose que nous gardons ici."

L'or est certes la valeur refuge par excellence, mais ce n'est évidemment pas la seule.
Parmi les valeurs refuge les plus connues, il y a les emprunts d’Etat allemands ou encore des devises comme le Yen ou le franc suisse.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK