Kris Peeters met en garde contre une fraude aux cryptomonnaies en plein essor

Les informations sont disponibles sur le site internet: www.tropbeaupouretrevrai.be.
Les informations sont disponibles sur le site internet: www.tropbeaupouretrevrai.be. - © JACK GUEZ - AFP

Le ministre de l'Économie, Kris Peeters, a lancé mardi une campagne de sensibilisation à la fraude aux cryptomonnaies. Cette année, le SPF Économie a déjà reçu 329 signalements pour 2,2 millions d'euros alors que l'an passé, à la même période, il n'en avait pas reçu.

L'une des difficultés qui se posent avec les cryptomonnaies est l'impossibilité de les tracer. Un grand nombre de signalements reçus portent sur des propositions d'investissement en bitcoin. La victime est approchée par courriel, sur les réseaux sociaux ou encore par téléphone, apporte plusieurs fois de l'argent et à l'arrivée ne reçoit rien en retour.

Les chiffres avancés par le SPF Économie pourraient n'être que la partie émergée de l'iceberg, la plupart des personnes dupées ne portant pas plainte. D'après une enquête d'Europol, seuls 4% des cas de fraude seraient connus. "En Belgique, nous avons calculé que le dommage s'élèverait à 130 millions d'euros chaque année", a indiqué Kris Peeters.

Un site internet pour conseiller et sensibiliser

Sous le slogan "Si c'est trop beau pour être vrai, c'est que ça ne l'est pas", la campagne de sensibilisation vise à inciter les consommateurs à contrôler l'identité de leur interlocuteur avant d'acheter, à ne pas partager des données personnelles comme le numéro de registre national ou le numéro de carte visa, à réclamer des informations claires et compréhensibles de l'autre partie et à se méfier des promesses de gain colossal.

Les informations sont disponibles sur le site internet: www.tropbeaupouretrevrai.be.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK