J. Vande Lanotte: "Au niveau d'internet, nous avons un problème de prix"

"Quand on utilise son gsm ou pour téléphoner ou pour les sms ou pour internet, on peut dire que nos prix sont maintenant acceptables au niveau du GSM. Il y a toujours un pays qui, pour telle ou telle raison, est un peu moins cher mais dans la globalité, nous sommes à un bon niveau. Le problème qu’il reste ce n’est pas le téléphone fixe, ça aussi ça va, la télé ça va, mais c’est surtout internet", indique Johan Vande Lanotte, ministre de l'Economie.

"Au niveau d'internet, nous avons un problème de prix, peu de concurrence dans la globalité, et donc il faut encore faire des efforts tout comme les gens qui doivent faire le choix, ça c’est très important, ils achètent, pour beaucoup, un internet qui est très rapide, qui a de grands volumes mais qu’après ils n’utilisent pas", commente encore le ministre fédéral.

"Quand c’est pour les mails, Facebook, pour regarder quelques sites web, on n’a pas besoin d’un internet presque professionnel mais c’est ce que les gens achètent pour le moment. Donc dès le mois de mars, on va avoir un système où la facture mentionne ce qu’on a utilisé et on pourrait comparer ça à ce qu’on paie et donc les consommateurs auront, dès le mois de mars, cette information et pourront donc en tirer les conclusions aussi", indique enfin le ministre socialiste flamand au micro de Baptiste Hupin.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK