Isoler des murs ou une toiture avec du polyuréthane sera plus cher de 10 à 15% en septembre

Isoler des murs ou une toiture avec du polyuréthane sera plus cher de 10 à 15% en septembre
Isoler des murs ou une toiture avec du polyuréthane sera plus cher de 10 à 15% en septembre - © Ralph Orlowski - Getty Images

Vous prévoyez d’isoler la toiture ou les murs d’une maison ? Si vous n’avez pas encore acheté les matériaux, vous n’échapperez probablement plus à l’augmentation du coût des matériaux prévue à partir du début septembre. Ce sont les matériaux à base de polyuréthane, des panneaux rigides en mousse, qui sont concernés. En cause, une augmentation du prix de la matière première chez les fournisseurs.

La plupart des fabricants de panneaux d’isolation en polyuréthane ont annoncé la couleur à leurs clients : à partir de septembre le prix de ces matériaux augmente. La hausse du prix varie selon les fabricants, de 10 à 15%. "On a été prévenus il y a deux semaines, pour une augmentation effective à partir du 15 septembre", explique Jérôme Perreaux, délégué commercial chez Comarden, un grossiste spécialisé dans ce type de matériaux et qui travaille avec les deux des principaux fabricants belges de panneaux d’isolation, Unilin et Recticel. "On a prévenu notre clientèle, on travaille avec beaucoup de clients professionnels. Cela engendre plus de commande, les stocks s’amoindrissent et je sais déjà que ce je commande aujourd’hui va déjà arriver avec le futur prix, avec l’augmentation entre 10 et 12%", explique Jérôme Perreaux.

Le MDI, la matière première coûte plus cher

Tous les fabricants de panneaux en polyuréthane annoncent, les uns après les autres, des augmentations de prix pour septembre. Tous sont logés à la même enseigne : le MDI (Methylene diphényle 4,4’-diisocyanate), la matière première dont ils ont besoin pour fabriquer ces panneaux rigides est devenue plus coûteuse. "On a vu une augmentation très importante du prix du MDI. C’est le composant le plus important dans nos mélanges pour fabriquer le polyuréthane. En raison de cette hausse importante du prix du MDI, nous comme tous ceux qui font des plaques de polyuréthane sommes obligés d’augmenter les prix d’au moins 10%. On est tous obligés d’appliquer immédiatement, sinon on a des pertes immédiates", explique Lieven Malfait, Directeur de la division "Isolation" chez Unilin, l’un des fabricants ayant un site de production de panneaux de polyuréthane en Belgique.

"On a constaté que le prix du MDI avait chuté assez fortement au cours de l’année précédente. D’après ce que disent nos fournisseurs, c’était arrivé à un niveau impossible à maintenir", explique Lieven Malfait Directeur de la division "Isolation" chez Unilin. Les fabricants de MDI, des géants de la chimie comme BASF, Dow ou Covestro (ex-Bayer) seraient confrontés à une augmentation des matières premières entrant dans la fabrication du MDI ainsi qu’à l’augmentation des coûts de transport et du prix de l’énergie.

L’augmentation de 10 à 15% que les fabricants de panneaux en polyuréthane répercutent sur leur prix en septembre ne sera peut-être pas la dernière. Certains fournisseurs ont déjà annoncé une deuxième hausse en octobre. 

Avant de connaître des niveaux de prix plus bas l’an dernier, les panneaux d’isolation en polyuréthane avaient déjà connu une période de prix à la hausse en 2017. A cette époque, des sites de production avaient rencontré des difficultés de fonctionnement.

Le MDI entre dans la composition de deux types d’isolants, soit le "PUR" et le "PIR". Tous deux sont concernés par l’augmentation moyenne de 10 à 15% à partir de septembre. On les retrouve dans les panneaux rigides utilisés dans l’isolation des façades ou pour l’isolation des toitures. A côté des matériaux d’isolation plus classiques comme la laine de verre ou la laine de roche, les panneaux en polyuréthane représenteraient environ un quart des isolants utilisés dans le secteur de la construction.

L’augmentation de 10 à 15% du prix de ces matériaux isolants en polyuréthane grèvera donc un peu plus le budget en cas de construction ou de rénovation. Pour une habitation familiale dont on isolerait environ 350 m2 de murs et de toiture avec des panneaux de 12 cm d’épaisseur, il faudra débourser plus ou moins 400 à 600 euros de plus qu’avant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK