Interdiction de fumer dans les restos et cafés: bilan mitigé, selon le SDI

Interdiction de fumer dans les restos et cafés: bilan mitigé, selon le SDI
Interdiction de fumer dans les restos et cafés: bilan mitigé, selon le SDI - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La loi interdisant de fumer dans les restaurants, les brasseries et les cafés doit faire le compte d'un bilan mitigé, estime mardi le Syndicat des indépendants et des PME (SDI), quelques jours après qu'un café a été placé, pour la première fois en Belgique, sous scellés car son exploitant a enfreint à plusieurs reprises cette législation. D'après les contrôles effectués en 2014, 29% des cafés autorisent à fumer la nuit au sein de leur établissement. Autrement dit, un café sur trois ne respecte pas l'interdiction, constate Jean-François Dondelet, son secrétaire politique.

Un établissement de Gand a été placé sous scellés vendredi par la police. Son exploitant avait déjà été verbalisé à neuf reprises pour ne pas avoir respecté l'interdiction de fumer, entrée en vigueur en 2009. En plus d'une amende de 4800 euros, il a également été contraint de fermer son café durant un mois.

Une fermeture et une amende auxquelles le SDI réagit de manière "véhémente", avançant que "non seulement, le nombre de fumeurs a augmenté depuis l'entrée en vigueur de la loi, mais l'interdiction de fumer est fréquemment bravée dans les cafés; les contrôles ne parvenant pas à endiguer le phénomène, surtout en soirée".

De nombreux cafés populaires, brasseries et bars ont dû, en outre, faire face à de lourdes pertes de chiffre d'affaires et il ne leur a pas été possible de s'adapter en attirant une nouvelle clientèle, déplore le syndicat.

Le SDI demande dès lors que les autorités se penchent sur un plan d'aide du secteur pour "l'aider à traverser la crise" en lui accordant des mesures de soutien via une déductibilité majorée pour le placement d'un fumoir ou d'une cuisine, un abaissement de la TVA à 6% sur la fourniture de repas et de boissons et, enfin, une réglementation "drastique" des contrats de brasserie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK