ING introduit un taux d'intérêt négatif sur les dépôts à partir d'1 million d'euros. Qu'est-ce que cela signifie ?

A partir du 1er janvier prochain, ING va introduire un taux négatif sur les dépôts à partir d'1 million d'euros pour les particuliers et les entreprises en Belgique, annonce mardi la banque. Elle imputera un taux d'intérêt négatif de -0,50% sur le solde dépassant cette somme.

"Dans le segment des entreprises, un taux d'intérêt négatif sera imputé à moins d'1% de ces clients. Chez les clients particuliers, cette adaptation du taux n'a aucune conséquence pour 99,9% d'entre eux", explique ING. Le taux d'intérêt minimum légal de 0,11 % sur le compte d'épargne réglementé des particuliers est maintenu.


►►►À lire aussi   L'État belge lève 1,8 milliard d'euros à des taux négatifs


Concrètement, qu'est-ce qu'un taux d'intérêt négatif ?

Les taux d’intérêt négatifs sont une politique monétaire utilisée par les banques pour combattre durablement des conditions économiques difficiles comme nous la vivons actuellement. Lorsque les taux d’intérêt négatifs sont d'application, les dépositaires (dans ce cas-ci, cela concerne les dépôts à partir d'1 million d'euros)doivent payer des intérêts aux banques centrales pour y conserver leur argent. Cela encourage les banques à investir plutôt que d’épargner, et donc à stimuler la croissance économique.

A l'inverse, les taux d'intérêts positifs signifient que le dépositaire recevra des intérêts sur ce qu'il épargne. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK