Indépendants : il y aura de nouvelles aides à Bruxelles et en Wallonie

Des indépendants et des PME se retrouvent plongés dans des nombreuses difficultés suite aux deux confinements de 2020. Des aides existent au niveau fédéral, avec le droit passerelle, mais aussi au niveau régional avec des primes plus ciblés. Certains considèrent que ces aides ne sont pas suffisantes ou qu’elles ne tiennent pas compte des frais fixes des indépendants. D’autres se sentent exclus, car ils n’ont pas droit aux aides régionales. C’est le cas notamment pour les propriétaires de magasins de vêtements, les coiffeurs ou encore les esthéticiennes. Barbara Trachte, la secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de la Transition économique et Willy Borsus, le ministre wallon de l’Economie promettent du changement. Ils étaient invités dans l’émission CQFD pour en parler.

Moduler les aides

Barbara Trachte : "Certaines aides commencent à être modulées en fonction de la perte du chiffre d’affaires, c’est ce qu’on a fait un Bruxelles avec la prime du secteur événementiel et c’est ce qu’on essaye de faire à l’avenir." Willy Borsus ajoute : "L’addition des aides régionales et fédérales couvre une partie de la perte mais il est clair que les indépendants ont des charges fixes, des échéances de fins d’année et d’autres pertes qu’il faut compenser."

Nouvelles aides

Willy Borsus annonce : "Il y a des décisions complémentaires qui sont en discussion aujourd’hui. Pour une série d’activités considérées "non immédiatement essentielles", il faut que nous soyons à leurs côtés pour répondre à leur besoin de trésorerie et de financement."

Barbara Trachte confirme que le gouvernement bruxellois travaille aussi en ce sens : "Au niveau du gouvernement bruxellois nous sommes aussi en train de travailler à des aides pour les commerces dits "non essentiels". On a déjà pu mettre en place une prime pour les restaurants et les cafés qui avaient fermé un peu plus tôt et nous sommes en train de travailler, comme la Région wallonne, a une prime qui sera variable en fonction de la perte du chiffre d’affaires. On va en discuter lors des prochaines réunions du gouvernement bruxellois."

Qui sera précisément concerné par ces nouvelles aides et en quoi consisteront-elles ? Les deux ministres n’ont pas donné plus de détails car les négociations sont toujours en cours.

Ce Qui Fait Débat, chaque jour à 18h20 sur La Première et à 20h35 sur La Trois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK