Hausse de l'énergie: Test-Achats recommande de ne pas changer de fournisseur pour le moment

Un compteur électrique
Un compteur électrique - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats demande au gouvernement d'agir pour atténuer la hausse de la facture d'énergie. Selon Test-Achats, une famille sur cinq est en situation de précarité énergétique. En comparaison avec septembre 2017, le prix de l'électricité pour un ménage moyen a augmenté de 142 euros et le prix du gaz de 246 euros.

Pour l'organisation de défense des consommateurs, la facture énergétique en hausse est le "résultat de mauvaises décisions d'Engie et de l'AFCN et d'un manque de vision future de nos gouvernements dans le domaine de l'énergie".

"Nous notons une inflation de 2,78%, le plus haut taux depuis octobre 2012", souligne l'organisation, qui rappelle sa demande de baisser la TVA sur l'électricité de 21 à 6%.

Test-Achats conseille aux consommateurs dont les contrats de gaz et d'électricité sont toujours en cours de ne pas changer de fournisseur pour le moment. D'autre part, aux personnes confrontées à l'expiration imminente d'un contrat, l'organisation de consommateurs conseille de choisir un contrat de fourniture d'énergie avec une formule variable.

"Toutefois, les clients qui optent toujours pour un contrat fixe peuvent toujours utiliser leur droit de passer à un autre contrat lorsque les prix seront revenus à la normale", ajoute Test Achats.

Archive : JT 23/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK