Guerre des brevets: Samsung devra verser un milliard de dollars à Apple

Un milliard de dollars. C'est une somme vertigineuse qui marque bien à quel point la bataille entre Apple, le père de l'iPad, et Samsung, le géant de l'informatique sud coréen, fut âpre. L'enjeu: les fameuses tablettes informatiques, emblème de la firme à la pomme, qui auraient été copiées par Samsung. Un vol de brevets, jugé valide par le tribunal américain alors que ce vendredi encore, un tribunal sud-coréen avait renvoyé les deux firmes dos à dos jugeant que tous deux s'étaient octroyées les inventions de l'autre.

Il est vrai que si Apple reprochait à Samsung de lui avoir chapardé la technologie des tablettes électroniques, Samsung, à son tour, reprochait à la firme de Silicon Valley de lui avoir dérobé les secrets de l'internet sans fil.

Le consommateur, le plus grand perdant ?

Pour rappel, Apple détient plus de 60 % de parts de marchés dans le domaine des tablettes, loin devant Samsung qui, lui est le leader incontesté des smartphones. Samsung a réagi, estimant que le consommateur serait le grand perdant de cette affaire. Avec cette formule pour le moins étrange: la législation sur les brevets a été manipulée pour donner à un groupe le monopole sur les rectangles avec des coins arrondis. Des rectangles aux coins arrondis, décidément, l'informatique mène à tout. Et la guerre n'est pas finie: Samsung a décidé d'introduire un recours contre cette décision judiciaire.

Didier Delafontaine

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK