GB: Ford va fermer son usine de Bridgend en septembre 2020, 1700 emplois menacés

1700 emplois pourraient être  menacés.
1700 emplois pourraient être menacés. - © ANDREW JAMES - BELGAIMAGE

Le constructeur automobile américain Ford va fermer son usine de moteurs de Bridgend au Pays de Galles en septembre 2020, ce qui va entraîner la suppression de 1.700 emplois, ont annoncé jeudi les syndicats.

Cette décision a été dévoilée lors d'une réunion entre les responsables du groupe et les syndicats. Ford a pris cette décision en raison d'une baisse d'activité ces dernières années dans cette usine ouverte il y a 40 ans.

Limiter les effets de cette nouvelle dévastatrice

La production d'un moteur pour le constructeur Jaguar Land Rover (JLR) doit en particulier s'arrêter en fin d'année. L'usine ne tournerait alors plus que pour fabriquer les moteurs Dragon qui équipe plusieurs modèles de Ford.

"Nous sommes extrêmement choqués par l'annonce du jour, c'est un vrai coup de massue pour l'économie galloise et Bridgend", a déclaré Jeff Beck, un responsable du syndicat GMB, qui entend poursuivre les discussions pour "limiter les effets de cette nouvelle dévastatrice".

Une trahison économique

De son côté, le plus puissant syndicat britannique, Unite, a qualifié la nouvelle de "trahison économique" d'autant que le Royaume-Uni est le premier marché européen pour Ford, selon lui.

La fermeture de Bridgend entre dans le cadre d'un plan de restructuration en Europe du constructeur américain qui emploie 54.000 personnes sur le continent. Ford emploie notamment 13.000 personnes au Royaume-Uni, pays où il fabrique principalement des moteurs et où il n'assemble plus de voitures depuis 2013.

Cette nouvelle constitue en outre un nouveau revers pour l'industrie automobile britannique, qui subit une chute de sa production, plombée par les incertitudes du Brexit et le ralentissement économique mondial.

 

Extérieurs de l'usine Ford de Bridgend, au Pays de Galles

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK