Francorchamps: 6 000 personnes privées de leur ticket de F1?

Le GP de F1 de Francorchamps en 2011
Le GP de F1 de Francorchamps en 2011 - © AFP

Près de 6 000 Belges et étrangers qui ont acheté un ticket pour le Grand Prix de Formule 1 qui se tiendra le 2 septembre prochain à Francorchamps ne recevront peut-être pas leur précieux sésame. La société organisatrice Spa Grand Prix invite à ne pas s'alarmer trop vite.

La société néerlandaise qui a vendu les tickets par internet semble sur le point de faire faillite, rapportent samedi les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Le site de la société The Ticket Enterprise ne fonctionne plus depuis une semaine et la direction est injoignable, même pour l'organisateur belge du GP de Spa-Francorchamps et pour la division de la police néerlandaise chargée des fraudes sur internet.

Selon des sources néerlandaises, 6 000 plaintes auraient déjà été recueillies à l'encontre de la société.

La société The Ticket Enterprise est active au niveau mondial pour les événements liés aux sports automobiles et travaille depuis cinq ans avec Francorchamps, sans problème jusqu'à présent.

Selon la police néerlandaise, on ne sait pas encore clairement si l'entreprise a commis ou non des délits punissables par la loi. Le prix d'un ticket pour des courses de Formule 1 varie entre 130 et 550 euros.

Il n'y a pas lieu de s'alarmer

Spa Grand Prix, la société organisatrice du Grand Prix de F1 de Francorchamps estime pour sa part qu'il n'y pas lieu de s'alarmer pour l'instant. La société du Grand Prix de Belgique, qui travaille avec The Ticket Enterprise depuis 2007, dit lui garder sa confiance pour l'instant. Elle espère que cette "affaire" sera éclaircie dans les prochains jours. Bien que la presse flamande évoque la possibilité de voir 6 000 acheteurs floués, ce nombre est le maximum auquel peut prétendre The Ticket Enterprise qui, en réalité, aurait vendu une quantité de tickets fort  inférieure.

Belga et RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK