France: le FMI revoit en baisse ses prévisions de croissance en 2012 et 2013

Le siège du FMI, à Washington, en 2011
Le siège du FMI, à Washington, en 2011 - © Mandel Ngan

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la France en 2012 et en 2013 au sein d'une zone euro où, selon lui, une possible aggravation de la crise fait peser un risque sur la croissance.

Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait progresser cette année de 0,1%, contre 0,3% attendu en juillet, et de 0,4% l'année prochaine, deux fois moins que prévu cet été, selon les perspectives économiques du FMI publiées mardi à Tokyo.

Le gouvernement français prévoit 0,3% de croissance cette année et 0,8% l'an prochain, tout comme le faisait FMI depuis juillet.

L'estimation du Fonds monétaire international pour 2013 est ainsi nettement inférieure à celle de Paris et met en doute la capacité de la France à faire reculer le déficit public à 3% du PIB fin 2013 contre 4,5% attendus cette année.

L'exécutif français a fondé sur une hypothèse de croissance de 0,8% son projet de budget 2013 présenté fin septembre et a calculé sur cette base l'effort fiscal et budgétaire supplémentaire de 30 milliards d'euros nécessaire pour atteindre cet objectif de réduction des déficits.

Dans son document, le Fonds ne livre aucun commentaire spécifique sur la France pour expliquer sa révision mais commente la situation dans la zone euro.


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK