France : Extinction Rebellion revendique le sabotage de 3600 trottinettes "briseuses de grève"

France: Extinction Rebellion revendique le sabotage de 3.600 trottinettes "briseuses de grève"
France: Extinction Rebellion revendique le sabotage de 3.600 trottinettes "briseuses de grève" - © Tous droits réservés

Le groupe activiste Extinction Rebellion (XR) a revendiqué jeudi la "mise hors service" de 3600 trottinettes électriques en libre-service, pour dénoncer leur impact écologique et soutenir la grève contre la réforme des retraites en France.

L’opération a été menée à Paris (2020 engins mis hors d’usage selon XR), Lyon (1500) et Bordeaux (90), "en recouvrant leur QR code pour les rendre inutilisables" en empêchant le déblocage des appareils à l’aide du smartphone de l’utilisateur, a indiqué XR dans un communiqué.

Il ne s’agit donc pas d’une dégradation permanente, a souligné une source à XR.

"Ces actions handicapent nos opérations et privent de nombreux usagers de notre service" alors que "nous avons mobilisé toutes nos équipes ainsi que l’ensemble de notre flotte pour répondre à la demande accrue", a réagi l’opérateur Lime, qui envisage de porter plainte.

"Contrairement à leur image de mode de déplacement doux et vert, les trottinettes électriques sont une catastrophe écologique", insiste XR.

En outre, XR dénonce leur utilisation comme "briseurs de grève" à l’occasion du conflit massivement suivi dans les transports, citant par exemple un partenariat RATP-opérateurs pour "proposer d’autres modes de transport".

Le mouvement, qui prône la désobéissance civile non-violente face à l’inaction climatique des gouvernements, promet de "renouveler cette opération jusqu’à mettre ces jouets des capitalistes verts hors de nos villes".

Sujets JT 19h30 du 5 décembre 2019 : grèves et manifestations en France

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK