Ford veut toujours délocaliser au Mexique après l'élection de Trump

Ford veut toujours délocaliser au Mexique après l'élection de Trump
Ford veut toujours délocaliser au Mexique après l'élection de Trump - © YORICK JANSENS - BELGA

Ford compte toujours délocaliser la production de ses petites voitures au Mexique malgré l'élection de Donald Trump, qui avait dénoncé ce projet et parlé d'imposer de fortes taxes à l'importation aux voitures fabriquées hors des Etats-Unis.

"Notre plan reste d'emmener notre (voiture citadine) Focus vers le Mexique pour faire de la place à deux projets excitants dans notre centre du Michigan", où se trouve le siège du groupe, dans le nord des Etats-Unis, a affirmé le patron de Ford Mark Fields à un groupe de journalistes mardi à l'ouverture du salon Automobility de Los Angeles.

Interrogé sur le spectre de taxes à l'importation de 35% pour les voitures produites au Mexique puis importées aux Etats-Unis, comme l'a évoqué le candidat républicain durant sa campagne, M. Fields a répliqué qu'elles "seraient imposées à l'ensemble du secteur automobile et cela aurait un fort impact sur l'économie américaine". "Je continue à croire que les bonnes politiques seront adoptées car nous avons tous en tête le même but, une économie américaine saine et vibrante", a-t-il ajouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK