Ford Genk: confrontation entre grévistes et personnel voulant reprendre le travail

Ford Genk: l'accès aux sites des fournisseurs de Ford totalement bloqués
3 images
Ford Genk: l'accès aux sites des fournisseurs de Ford totalement bloqués - © Belga

Les accès aux sites des quatre fournisseurs principaux de l'usine sont bloqués depuis 5H00 par les grévistes. Plusieurs centaines de travailleurs des fournisseurs sont rentrés chez eux. Chez Ford Genk même, près de deux tiers des effectifs ont pu rentrer et s'annoncer de manière formelle. Ils ont toutefois été sermonnés à l'entrée du site par des grévistes.

Les travailleurs non-grévistes des sociétés SML, Lear, Sycreon et IAC n'ont pu prendre leur poste de travail.

La foule assemblée à l'entrée des fournisseurs était estimée à un moment à quelque 700 personnes, mais plus de la moitié des gens sont entre-temps rentrés chez eux car ils ne pouvaient de toute façon pas travailler.

La ligne de montage à l'usine Ford Genk a tout de même été lancée mercredi matin. Vers 8h00, il y avait en effet assez d'ouvriers pour entamer la production.

L'activité ne devrait cependant pas durer bien longtemps étant donné que les fournisseurs sont touchés par un mouvement de grève et que le stock actuel ne devrait permettre de travailler que pendant deux heures maximum. Les employés seront alors probablement renvoyés chez eux. En se présentant de la sorte à l'usine, ils entrent cependant bien en ligne de compte pour une indemnité de chômage pour force majeure.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK