Ford annonce, à son tour, des problèmes de freins

RTBF
RTBF - © RTBF

Le constructeur automobile américain Ford a fait part à son tour jeudi, après Toyota, d'un problème de freins sur certaines voitures hybrides, assurant que le moyen de le réparer était immédiatement disponible.

Sans évoquer explicitement un rappel de voitures, le constructeur a expliqué que les propriétaires de certains modèles 2010 de la Fusion Hybrid et de la Milan Hybrid recevraient au courrier une lettre leur recommandant de se rendre chez leur concessionnaire pour une actualisation gratuite du système informatique gérant le freinage.

"Nous avons reçu des informations selon lesquelles certains conducteurs ont eu une sensation de freinage différente quand le freinage régénératif propre aux voitures hybrides bascule sur un freinage hydraulique conventionnel. Même si les voitures gardent toute leur capacité de freinage, les automobilistes peuvent avoir la perception qu'ils perdent les freins", a expliqué Ford dans un communiqué sur son site.

Cette annonce intervient alors que le constructeur japonais Toyota se débat avec des problèmes d'accélérateur qui ont conduit au rappel de quelque huit millions de véhicules, et a fait état jeudi de problème sur le système de freinage de son modèle phare de voiture hybride, la Prius.

Chez Ford, le logiciel problématique équiperait quelque 18  000 voitures, mais seulement "une petite fraction de ce total" souffriront d'un problème, à en croire une association de consommateurs.

Pour pallier à des basculements "inutiles" du freinage régénératif en freinage hydraulique, le constructeur va fournir à ses concessionnaires une actualisation de logiciel qui sera fournie gratuitement aux clients.

"Soyons clair: les systèmes de freinage de la Fusion et de la Milan hybrides gardent toute leur capacité de freinage conventionnel et d'ABS (système antiblocage), même si les clients voient s'allumer des voyants ou entendent un signal d'alerte", assure Ford.

Une association de consommateurs, Consumers Union, a pour sa part raconté qu'un de ses ingénieurs avait eu la surprise de sentir la pédale de freinage d'une Ford hybride s'enfoncer plus qu'attendu avant un stop, tandis que la voiture ralentissait "à peine", avant de finalement s'arrêter en douceur.

Selon Consumers Union, quand Ford a été informé de cet incident, des représentants du constructeur ont indiqué être au courant de "réglages du logiciel liés au freinage ayant entraîné des plaintes de consommateurs, mais d'aucun cas de panne des freins".

L'organisation a indiqué qu'elle avait relevé cinq cas similaires de perception d'un lâchage des freins sur les sites de Ford et de l'administration des transports, mais précisé que personne ne semblait avoir fait état jusqu'à présent d'accident.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK