Flambée du gaz : de combien votre facture énergétique va-t-elle augmenter ?

Les prix du gaz flambent actuellement en Europe, pour "Déclic", nous avons voulu mesurer l’impact de cette hausse spectaculaire sur la facture des ménages, en ce mois de septembre 2021.

L’exercice est forcément un peu théorique, mais il permet de donner des ordres de grandeur. Nous avons voulu savoir de combien augmenteraient les factures gaz et électricité d’un ménage moyen, s’il concluait de nouveaux contrats fixes d’un an, aujourd’hui.

Pour ce calcul nous considérons une famille de 2 adultes et 2 enfants, occupant une maison mitoyenne qui consommerait 3200 kWh d’électricité/an et 16.000 kWh de gaz/an.

Nous avons choisi de comparer les tarifs d’Engie pour un contrat fixe d’un an (Easy fixed), entre septembre 2020 et septembre 2021. Un peu comme si notre ménage type devait renouveler aujourd’hui son contrat arrivé a échéance.

Une augmentation de 657€ pour un ménage moyen

Résultat : l’augmentation d’une année à l’autre est pour le moins spectaculaire. Si on regarde juste la composante énergie de la facture, on constate une augmentation de +486 € sur la facture gaz et de +171€ sur la facture d’électricité. En tout, 657€ d’augmentation rien que pour la composante énergie de la facture. Par mois, cela donne une augmentation de 54€.

Mais la composante énergie n’est qu’une partie de la facture…

C’est important de le rappeler : si l’on regarde le détail de nos factures gaz et électricité, on constate que la composante "énergie" n’intervient que pour une partie de la facture. Au premier semestre de cette année (étude de la CREG), seul un gros quart de la facture d’électricité était lié à la production elle-même, le reste étant une addition des coûts de distribution, de transport ainsi que les cotisations et les taxes. Pour le gaz, cette "part énergie" était de 47%, pas loin de la moitié, donc. Et il faut noter que les coûts de distribution, de transports et certaines cotisations ont aussi augmenté en un an.

1 images
Analyse semestrielle des prix de l’énergie CREG – 2021 © CREG

Et ça pourrait encore monter ?

Oui, le risque est bien réel au vu de l’évolution galopante des prix du gaz sur les marchés mondiaux. Si l’augmentation des prix devait continuer au même rythme que ces 3 derniers mois, le différentiel annuel – pour notre ménage type – pourrait atteindre les 1000 € avant la fin de cette année, mais sur les marchés, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain.

(Ndlr : Ce tarif "Engie Easy fixed" nous semblait exemplatif de l’évolution générale des prix actuelle, les évolutions sont globalement les mêmes chez les différents fournisseurs.

Merci à Céline Ramquet du comparateur-energie.be pour son aide précieuse dans la réalisation de ces calculs).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK