Fermeture d'une usine Honda en Angleterre: le recul des ventes inquiète en Belgique

Fermeture d'une usine Honda en Angleterre: le recul des ventes inquiète en Belgique
Fermeture d'une usine Honda en Angleterre: le recul des ventes inquiète en Belgique - © ADRIAN DENNIS - AFP

La fermeture de l'usine Honda à Swindon en Angleterre n'a pas des conséquences directes sur l'emploi en Belgique, mais le recul des ventes du constructeur nippon en Europe inquiète tout de même le syndicats.

"On s'attend à ce que les ventes d'Honda en Europe continuent à baisser et cela va avoir des conséquences sur l'emploi", commente Patrick Renard, président de la plate-forme européenne des employés d'Honda et délégué LBC/CNE. Dans la fermeture de l'usine de Swindon, il pointe la politique européenne ratée des sièges japonais et britannique d'Honda.

"En Belgique, Porsche par exemple vend plus de voitures qu'Honda et nous nous attendons à ce que cela continue." L'entreprise semble ne pas comprendre le marché et le client européen, selon lui. "Ils mettent sur le marché des produits qui ne sont pas appréciés par le client européen." Les ventes d'Honda sur le Vieux Continent ont fortement reculé ces 10 dernières années et M. Renard ne s'attend pas à un rétablissement.

En Belgique, Honda compte 800 employés. Gand accueille le plus important centre logistique (voitures, motos, moteurs industriels, pièces de rechange...) d'Europe, employant quelque 500 personnes. Alost compte aussi un centre logistique pour les pièces détachées alors qu'à Zellik se trouve le siège des ventes dans le Benelux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK